Adrien Krasniqi
Adrien - poésies
Adrien - théâtre
Adrien - récits
Adrien - blagues
Adrien et Aude
Textes lus à l'église
Famille
Amis
Autres textes
Musique
Textes de soutien
Famille
Amis

Histoire de revenant : page 11

ACTE VII

Dans un bistrot

Dans un bar. Il y a un barman qui est derrière un comptoir et plusieurs clients: Julie Brit, Marc Ook, Johnny Tilmon, Jimmy Fertaille.

Le barman : d'après ce qu'on dit, certains auraient vu un O.V.N.!

Julie : un O.V.N. ? Comment est-ce possible ?

Johnny : c'est possible. Pourquoi serions-nous les seuls à exister ? Je crois aux extra¬terrestres, moi.

Jimmy : ah bon ? Il faut être bien naïf !

Johnny : comment cela ? Il ne s'agit pas de naïveté! Simplement d'une question de logique ! Si nous existons, pourquoi pas eux ?

Jimmy : avec des « si » on mettrait Paris en bouteille ! Vous le savez bien ! Et comme vous dites : pourquoi pas eux, on pourrait très bien dire: pourquoi eux ?

Johnny : si c'est comme ça que vous réagissez à chaque fois, je comprend que vous ne croyiez pas à grand chose !

Jimmy : vous pouvez garder vos réflexions.

Marc : nous n'allons pas nous disputer pour cette stupide histoire !

Marie : ça c'est vrai. Après tout, que ce soit vrai ou non, qu'est-ce que cela change pour nous ?

Un homme sort de derrière une table. Il est vieux.

Kilbourg : oh, mais qui vous dit que vous ne serez jamais mêlés à ces histoires ?

Tous : M. Kilbourg !

Kilbourg : et oui! En chair et en os !

Marie : vous n'êtes pas mort ?

Kilbourg : moi, mort ? Quelle idée ! Ma santé est excellente, voyons !

Le barman : comment êtes-vous entré ici sans que je m'en aperçoive ?

Kilbourg : je vois que vous n'avez pas changé depuis trois ans, ma parole ! Toujours tête en l'air ! La porte de derrière était ouverte.

Le barman : non ! Encore ! Mais pourquoi ? J'oublie à chaque fois de la refermer...!

– 11 –



Adrien Krasniqi : "L'amor et la mort"

— Cette page est dédiée à notre fils, Adrien —